Author Archives: payet

L’UE propose un nouveau partenariat stratégique aux régions ultrapériphériques (RUP)

30 Oct 17
payet
No Comments

Auteur : Jean-Philippe PAYET, Consultant en intelligence stratégique (payet@afrikasources.com)

24 octobre 2017: la Commission Européenne a adopté une nouvelle feuille de route pour ses relations avec les RUP. Elle entend toujours tirer parti de leurs atouts uniques pour ouvrir de nouvelles perspectives à leurs citoyens, doper leur compétitivité et promouvoir l’innovation dans les secteurs prioritaires, tout en renforçant la coopération avec leurs pays voisins. Mais elle pose surtout le principe d’un partenariat à 3 avec «  personnalisé » pour chaque RUP avec leurs Etats membres.

On peut considérer que la singularité des régions en « marge » de l’espace continental européen a été reconnue dès le traité de Rome de 1957 dans son article 227-2 pour les Départements d’outre-mer français (DOM) mais sans que le texte ne se décline en avancées réelles.

Avec l’adhésion de l’Espagne et du Portugal en 1991, les territoires de Madère, des Canaries et des Açores viennent faire émerger un nouveau concept d’ultrapériphéricité et un statut particulier est reconnu à ces entités pour la première fois dans une déclaration annexée au traité de Maastricht de 1992. Depuis 2009, les Régions Ultrapériphériques sont identifiées à l’article 349 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui y précise la façon dont le droit européen peut y être adapté.

Le statut de région ultrapériphérique (RUP) s’applique aujourd’hui à neuf territoires appartenant à trois Etats membres de l’Union européenne : la France (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion et Saint-Martin), l’Espagne (îles Canaries) et le Portugal (Açores et Madère).

Read More…

Conflict Forecasts: Is Mozambique’s 20 years of peace at risk?

03 Mar 16
payet
No Comments

Anago_moz_Pix

Mozambique is forecast to become a leading energy supplier following the discovery of huge gas reserves. But if the government fails to tackle a raft of challenges, it may succumb to the resource curse that has plagued many other resource-rich African countries.

Amid the economic optimism, the political stability that has helped to unlock Mozambique’s potential is under threat.  Tensions are once again mounting between the Frelimo government and the opposition Renamo party, who fought each other in the civil war.  After losing elections in late 2014, Renamo disputed the results of the poll and called for greater autonomy for six of the provinces where it had most supporters.  Outbreaks of violence between government troops and Renamo militia followed, with up to 3,000 fleeing the fighting into neighbouring Malawi since mid-2015.  The simmering conflict is unlikely to spark a civil war, but could lead to further political polarisation.

Read our analysis (on May 2013)

Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée

22 Oct 15
payet
No Comments

Macro_Ipemed

Malgré leur proximité géographique et culturelle, l’Europe et les Pays du Sud et de l’Est Méditerranéen (PSEM) peinent à élaborer une stratégie économique commune, comme ont pu le faire le Japon des années 1960 avec Asie, ou l’Allemagne des années 1990 avec les Pays d’Europe Centrale et Orientale. Chaque zone pourrait pourtant trouver sur le territoire de l’autre des solutions pour répondre à ses propres défis.
La nécessité d’engager un nouveau mode de collaboration grandit à mesure que des complémentarités structurelles s’affirment, pour les pays et leurs entreprises. Sous l’impulsion de partenariats industriels inclusifs réussis (comme Renault, Siemens, Safran et Sofiprotéol au Maghreb ou encore Jet Alu Maroc et Cevital vers l’Europe), est né le concept de coproduction, défini comme le développement conjoint d’une chaîne de valeur intégrant les partenaires dans des investissements de long terme. Mais si ce mécanisme possède des vertus avérées pour les sociétés des deux rives, la dynamique est encore insuffisante pour générer un développement durable et partagé.
Afin de mesurer l’ampleur de leurs complémentarités, et donc des synergies envisageables, l’Observatoire de la coproduction d’IPEMED nous a chargé d’une analyse comparative de 4 pays du Nord (UE4 : Allemagne, Espagne, France, Italie) et de 7 pays du Sud (PSEM 7 : Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Tunisie, Turquie).

Cette étude est disponible sur le site d’IPEMED.